top of page

Comment booster votre marque employeur ?

Votre marque employeur est primordiale pour attirer vos futurs collaborateurs, mais aussi vos investisseurs, vos clients et toute autre partie prenante de votre écosystème.


Pour autant, votre marque employeur se construit-elle dans une stratégie marketing comme une marque de produit ou service ? Assurément pas !


Qu’est-ce qui constitue votre marque employeur ? A quoi sert-elle ? Comment la mesurer et comment l’améliorer ? Sur qui vous appuyer ? Voici quelques éléments de réponse.

 

De quoi est faite votre marque employeur ?


La marque employeur d’une entreprise, c’est d’abord le reflet de son ADN, de ce qu’elle est profondément. Sa mission, ses valeurs, son cœur de métier, son expertise. Au-delà de ce qu’est l’entreprise, la façon dont elle parle d’elle-même est primordiale dans sa marque employeur.


La marque employeur est aussi l’image de l’entreprise en interne, ce qu’en pensent ses salariés et ses partenaires, comme son style de management, ses conditions de travail et l’ambiance qui y règne.


Enfin, la marque employeur est l’image de l’entreprise en externe et la vision que le public, les clients, ont d’elle.


L’entreprise n’est pas la seule à parler d’elle. La façon dont les clients et surtout les employés en parlent est déterminante. On ne le dira jamais assez, les collaborateurs d’une entreprise sont ses meilleurs ambassadeurs.


Pour booster votre marque employeur, il est donc primordial de définir avant tout ce que votre entreprise représente. N’allez pas construire une stratégie marketing, et ne tentez pas de construire cela tout seul, mais écoutez plutôt. Interrogez en interne les différentes voix de l’entreprise : le comité de direction, mais aussi les collaborateurs. Les collaborateurs de longue date ont surement un avis pertinent sur les valeurs de l’entreprise et ce qui la définit car ils la connaissent par cœur, par temps calme et temps de crise. Les collaborateurs nouvellement arrivés également, car ils arrivent avec un œil neuf et peuvent vous renvoyer leur étonnement et leurs interrogations face au mode de fonctionnement de l’entreprise.

 

A quoi sert votre marque employeur ?


On parle surtout de l’importance de la marque employeur au moment du recrutement car il s’agit d’attirer les meilleurs talents. Les candidats sont en effet de plus en plus attentifs à ce qu’une entreprise a à offrir au-delà du job proposé : l’ambiance, le cadre et les conditions de travail, les valeurs de développement durable, les perspectives d’évolution, bref, la possibilité de s’épanouir.


La marque employeur est aussi le reflet de tout ce qui va retenir un collaborateur dans l’entreprise. Pour les mêmes raisons qu’on a envie d’y venir, on aura envie d’y rester. Si votre entreprise déploie une véritable politique de Qualité de Vie et des Conditions de Travail permettant à chacun de s’épanouir et de progresser dans le respect de ce qu’il est et de ses aspirations, alors vos collaborateurs s’y sentiront bien et donneront le meilleur d’eux-mêmes. Ils deviendront vos meilleurs ambassadeurs, et en parleront en bien auprès des futures recrues comme des partenaires externes.


La marque employeur sera aussi un argument marketing pour la commercialisation de vos produits et services. Une entreprise à l’image vertueuse pourra déclencher des achats auprès de clients soucieux du respect de la planète et de l’humain. A l’inverse, une image dégradée par des scandales sociaux, environnementaux ou citoyens pourra nuire à la réussite commerciale de l’entreprise.

Il en sera de même pour vos partenaires business et financiers.

 

Comment booster votre marque employeur ?




Ne faites pas de promesse aux candidats que vous ne pourrez tenir
Booster la marque employeur dans le processus de recrutement

Pour savoir où vous en êtes, vous pouvez tester votre nom sur les principaux moteurs de recherche : en quelle position votre site internet entreprise apparait-il ? Vos offres d’emploi sont-elles bien visibles et sur quels supports ? Votre entreprise est-elle citée dans d’autres contextes ?


Si vous avez des difficultés à obtenir des candidatures ciblées, essayez d’en savoir plus auprès des candidats, ou auprès des cabinets de recrutement avec lesquels vous êtes en confiance.


Et bien évidemment, interrogez vos salariés pour connaitre leur état d’esprit vis-à-vis de l’entreprise, ou faites des baromètres du climat social.


Pour améliorer votre marque employeur il existe trois grands axes :


1.      Communiquer sur vos forces


Tous les points positifs peuvent venir renforcer votre marque employeur, il est donc essentiel de les faire connaitre. Vous pouvez communiquer :

  • Sur votre site : La communication institutionnelle reste une phase essentielle de la valorisation de votre marque employeur. Elle permet de communiquer sur votre mission, sur les valeurs que vous souhaitez incarner, elle permet de clarifier les priorités de l’entreprise en matière de métiers, de projets, de politique d’entreprise.

  • Sur vos offres d’emploi : pensez toujours à décrire sur vos offres d’emploi le cadre et le contexte du job, les valeurs de l’entreprise, les programmes de développement des talents, et bien sûr les conditions de rémunération et avantages sociaux et les conditions de travail (télétravail, horaires, etc..)

  • Sur les réseaux sociaux : utilisez les réseaux professionnels comme LinkedIn et les réseaux que vous utilisez en fonction de vos produits et services ; plus ou moins visuels.

  • Par tout autre moyen : n’hésitez pas à accepter les interviews, les articles et les participations à des tables rondes pour vous faire connaitre en-dehors de l’entreprise.

  • N’oubliez pas vos principaux ambassadeurs, vos salariés. Ils communiquent également sur les réseaux sociaux en leur nom. Ils peuvent participer à des forums de recrutement ou faire des interventions dans les écoles dont les étudiants sortants vous intéressent… Assurez-vous que les messages que vous souhaitez véhiculer soient clairs et partagés.

 

2.      Corriger vos faiblesses, ne les dissimulez pas


Votre marque employeur n’est pas une construction marketing pour faire joli ou coller aux attentes des candidats. Surtout ne mentez jamais sur ce que vous offrez à vos salariés ou vos clients car plus dure sera la désillusion. Au contraire, l’authenticité sera votre alliée pour convaincre.


Vous ne proposez pas de télétravail par exemple ? N’en promettez pas. Indiquez-le dans vos annonces en formulation positive : « poste sur site » plutôt que « pas de », et expliquez-le au besoin (utilisation de matériels spécifiques, méthodologies de travail en proximité, etc…) Interrogez-vous tout de même sur les possibilités d’aménager vos conditions de travail si vous constatez qu’elles vous privent de bons éléments.

 

3.      Soignez l’expérience employé du début à la fin


Soyez attentif à ce que vos candidats et salariés vivent avec vous.

  • Avant l’embauche : Quelle est la vitesse de votre processus de recrutement ? Quelle est sa transparence ? Quels messages sont perçus par les candidats retenus et non retenus ?

  • A l’embauche : Soyez attentif à l’accueil du nouveau collaborateur dans l’entreprise. Se sent-il attendu (annonce d’accueil, information de l’équipe, matériel informatique et accès prêts, ...) ? Quel est le processus pour le former et l’intégrer à l’équipe ? Après quelques mois, il peut être intéressant de le questionner sur ce qui l’a étonné à son arrivé, en positif et en négatif…

  • Tout au long de la carrière du salarié : quels sont les processus de développement professionnel, de promotion, quelle est l’ambiance de travail, la communication interne, le style de management ? Déployer une véritable politique de Qualité de Vie et des Conditions de Travail vous aidera beaucoup à préserver votre vivier interne (qui est votre meilleur ambassadeur, comme on l’a déjà dit).

  • Au départ : Il faut également soigner le départ d’un collaborateur, car il continuera de parler de l’entreprise et aura d’autant moins à perdre maintenant qu’il l’a quittée ainsi que son lien de subordination. Prenez le temps de discuter avec le partant pour connaitre les vraies raisons de son départ, vous pourriez mettre le doigt sur un dysfonctionnement qui vous avait échappé, afin de le corriger.  Veillez à ce que tout le processus administratif soit clair, rapide et bien exécuté.



Vous souhaitez vous faire accompagner dans votre processus d’amélioration de votre marque employeur ? prendre rendez-vous ici

 

3 vues0 commentaire

Kommentare


bottom of page